914 Views

Comment se passe l’examen des grades à la KMFDA ?

L’examen de la Ceinture Noire est une étape importante dans la vie du pratiquant qui choisit de s’y confronter.

Notre responsabilité à la KMFDA est d’accompagner le pratiquant dans son apprentissage par une formation rigoureuse de nos instructeurs ainsi que des conditions d’examen optimum.

Optimum grâce à :

  1. la formation des jurys : pour une vision partagée et cohérente du niveau demandé
  2. des critères d’évaluations clairement identifiés et non subjectifs : partagés avec les candidats pendant leur préparation avec leurs instructeurs
  3. un environnement propice à un passage d’examen : un espace suffisamment grand et non ouvert au public pour que les candidats puissent évoluer en toute confiance et concentration
  4. un examen compris dans la licence fédérale : pas de surcoût pour le candidat

Pour être candidat à la Ceinture Noire, le pratiquant doit d’abord être éligible par le Comité Technique Jury.

Pour ce faire, il doit envoyer une vidéo de son shadow au Comité Technique Jury qui acceptera, sur la base des critères propres à chaque Degré, si le niveau présenté est en corrélation avec l’exigence requise pour l’examen.

L’examen en lui-même se déroulera devant un jury composé au minimum de 3 personnes du Comité Technique et sous la supervision du Directeur Technique Fédéral ; et ce pour prévenir une potentielle partialité de personnes et garantir une homogénéité d’évaluation.

Le candidat sera évalué sur l’ensemble de son programme propre à chaque Degré :

  • sur sol dur : dans la rue il n’y a pas de tatamis et nous promouvons une discipline qui se veut réaliste et opérationnelle. Bien évidemment les candidats ont toutes les protections requises pour assurer leur intégrité physique.
  •  des questions potentielles afin de déterminer la compréhension des enchainements présentés.
  • avec une partie de mises en situation / attaques aléatoires : cette partie est plus ou moins importante en fonction du Degré. Parce que dans la rue, l’agression ne s’annonce pas à l’avance.
    Par exemple pour la Ceinture Noire 5ème Degré, l’examen n’est constitué, pendant 1 heure, que d’attaques aléatoires, avec ou sans armes, contre un ou plusieurs agresseurs, en environnement ouvert ou fermé.
  • sur 3 combats : debout avec gants, debout avec casque & mitaines et un avec départ au sol.

A la KMFDA, plus que la démonstration académique d’une technique, nous nous attachons à évaluer si les principes de notre discipline sont compris, acquis et restitués dans le respect des fondamentaux.
Par exemple, autant il est primordial d’être à la bonne distance et dans le bon timing autant le jury ne s’attardera pas sur la forme de corps ou l’inclinaison du petit doigt si le geste est propre et efficace.

Enfin, le candidat sera aussi évalué sur son engagement lors de l’examen : l’intention et le courage sont des valeurs fortes de notre discipline. Le candidat qui n’en démontre pas pourra être pénalisé même si la technique est bonne : dans la rue l’engagement est le plus important car on sait tous pertinemment qu’en cas d’agression le geste technique sera loin d’être parfait.

L’examen est réussi ou non.
Il n’y a pas de rattrapage ni d’UV validée pour l’année suivante.
En effet, l’obtention d’un grade est une évaluation à un instant T du niveau du candidat.
Et c’est bien pourquoi, en parallèle, nous demandons, à partir de la Ceinture Noire 1erDegré, un recyclage tous les 2 ans pour confirmer ou non le niveau acquis précédemment.
C’est également un principe qui nous fait autoriser le passage au grade supérieur tous les 2 ans pour les candidats qui s’investissent dans ce cursus.

Enfin, rappelons que les passages ne sont absolument pas obligatoires  : nous insistons aussi sur une pratique dans laquelle chacun y prend son plaisir en fonction de ses attentes et objectifs car c’est cela, avant tout, l’essentiel.

KRAV MAGA FEDERATION

//federationkravmaga.com/kmfda/wp-content/uploads/2018/08/KMF_logo_accroche_blanche.png

Prenez contact avec la Krav Maga Federation pour toute question ou renseignement.

Instagram

Newsletter